64 – Fronde des Maires

UNE FRONDE POUR LA SÉCURITÉ DES POPULATIONS (ÉGALEMENT) ?

Les préfectures veulent ramener à la loi les mairies. Mais les mairies peuvent aussi ramener à la loi les préfectures. Ci-joint la lettre créée par Stéphane Linou que certains candidats aux élections municipales ont envoyée à leur préfet :

Qu’en est-il de la situation aujourd’hui ? Est-ce que le préfet a prévu la résilience alimentaire locale qui fait défaut aujourd’hui aux plans communaux de sauvegarde locaux et autres plans de protection des populations? Elle fait défaut partout en France. Cette vulnérabilité a été reconnue par le Sénat et le gouvernement lui-même en décembre 2019. https://www.senat.fr/…/s20191212/s20191212004.html…

Un manquement à une obligation de sécurité, c’est très grave (art. 121-3 du Code Pénal ?). En l’occurrence, cette résilience alimentaire locale se construit grâce aux petits producteurs locaux et aux commerçants Locaux. Certains maires doivent en être conscients. L’association En toute franchise dénonce des pratiques détruisant les commerces locaux.https://en-toutefranchise.com/

A SosMaires.org, nous avons une page action à transmettre à tous les élus et administrés concernés par cette vulnérabilité systémique. Au besoin, le procureur de la République doit être informé de tout zèle empêchant la construction cette résilience alimentaire locale. Nous sommes en vulnérabilité systémique. Construire cette résilience alimentaire locale (mère de toutes les autres résilience), c’est un état de nécessité. En début de cette année, les transporteurs routiers ont été touchés par la Covid-19. Ils ont eu des morts dans leurs rangs. Ils avaient menacé de débrayer.https://www.automobile-entreprise.com/Covid-19-les…

Heureusement, ils ont tenu. Sans eux, les magasins auraient été vides de denrées issues de circuits alimentaires longs. Le préfet a-t-il anticipé ce risque ? Lui avez-vous posé la question de cette anticipation ? Le rôle du maire comme celui du préfet est d’empêcher les troubles à l’ordre public. Des magasins vides créent des troubles à l’ordre public. C’est de notoriété publique. Et la présidente de la FNSEA elle-même a alerté en début de crise Covid-19 qu’il n’existait pas de stocks alimentaires stratégiques d’Etat. https://www.usinenouvelle.com/…/covid-19-la-france-n-a…

Le préfet a-t-il lui organisé des stocks stratégiques ? Où ça ? Ou est-ce les gendarmeries et les commissariats qui feront (dans un temps record) pousser les denrées locales et serviront de supermarchés pour les foules inquiètes en cas de problèmes sur les transporteurs routiers ? Il est possible de poser les questions suivantes au ministère de l’Intérieur et au ministère des Armées : « est-ce que les effectifs de votre ministère ont pour vocation en cas de problèmes sur les transporteurs routiers de fournir des denrées alimentaires aux populations ? Si oui, peut-on avoir les plans détaillés de ces mesures ? ».

La carte de la fronde des maires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.