CRATer

 

Les Greniers d’Abondance ont mis en ligne cet outil fabuleux …

Calculateur de Résilience Alimentaire  des Territoires

Testez votre commune, votre département ou votre région

Pourquoi CRATer ?

L’ambition du projet CRATer est de proposer un outil numérique d’aide au diagnostic de la résilience alimentaire d’un territoire.

L’outil s’adresse à un large public : élus, professionnels du domaine, citoyens, associations, etc… Le contenu du diagnostic proposé se veut volontairement accessible pour plus grand nombre, et ne nécessite pas de connaissances préalables.

 En conséquence, les résultats doivent être considérés comme un pré-diagnostic, qui ne remplace pas une étude ciblée sur le territoire.

Périmètre et perspectives

L’application permet de générer un rapport ciblé sur un territoire de France Métropolitaine. Ce rapport présente aujourd’hui un diagnostic sur 4 composantes du système alimentaire, avec des indicateurs et représentations décrits en détail dans la méthodologie.

Plusieurs pistes d’évolutions sont envisagées pour les prochains mois, notamment :

  • enrichir le diagnostic avec de nouvelles sections pour couvrir d’autres composantes du système alimentaire, comme les intrants et la transformation ;
  • proposer des représentations cartographiques de certains indicateurs ;
  • améliorer la navigation entre territoires ou échelles géographiques, traiter de nouvelles échelles territoriales.

 


Agir au niveau municipal pour au moins sauver l’indispensable!

L’épisode des élections municipales de 2020 est terminé. C’est encore à l’état de réflexion, mais l’équipe de SOS MAIRES envisage la possibilité de poursuivre dans la voie de l’attribution d’un LABEL « Élu en résilience » à tous ceux  qui porteraient haut et fort  dans leur commune le projet de la création d’une ou de plusieurs exploitations agricoles en régie communale ou bien des accords de distribution locale de la production d’exploitants proches de la commune (AMAP, etc,…). et proposeraient à leur Conseil Municipal d’inclure dans le DICRIM le risque majeur d’une rupture de la chaîne de distribution alimentaire.
Sans oublier la création d’un stock communal de graines non hybrides!

A bientôt