Vos commentaires

Cette page est réservée à vos commentaires
(merci de bien vouloir rester dans le sujet de « sos maires »),
ainsi que vos questions et nos réponses.
Nous en avons ci dessous sélectionnées quelque-unes.

Question : Bravo, comment vous aider ? vous rejoindre ? existe t’il un listing des communes déjà en transition avec des maires et une population éclairée ?

Réponse SOS MAIRESDéjà, parler de ce site autour de vous, convaincre votre Maire avec la « Lettre aux Maires » et si vous avez des compétences qui peuvent être utiles, faites-nous en part par MP.
Il y a des communes qui ont engagées ce pas, voir  l’onglet « Communes en pointe » mais d’autres existent surement, dont nous n’avons pas connaissance. Merci de nous les signaler le cas échéant.

 

 

33 réflexions au sujet de « Vos commentaires »

  1. Que pensez vous des 7 premières minutes de mon film https://youtu.be/omEHHyCClEM

    Le Cabinet du Maire et les services de la Mairie de Toulouse ne veulent pas entendre mon « Alerte à la Sécurité Publique » (le camion pris en faute par ma Dashcam est un camion communal).

    Je suis confronté à un barrage administratif infranchissable et pire le chef de Service dont dépend le camion m’a rendu responsable du licenciement du Conducteur (irrespect de la ronde sécurité avant départ) en m’affirmant « Mais Monsieur R. Pascal, si vous n’aviez pas voulu que je le sanctionne vous l’auriez flouté dans votre film ! C’est VOUS le responsable de la sanction de licenciement que je vais lui infliger !

    Le pire c’est que même flouté, ils auraient identifié le Conducteur simplement en observant l’immatriculation du camion et/ou son secteur d’intervention.

    C’est une insulte au Sauveteur que je suis, à ma personne. Simplement ignoble d’autant que j’ai été psychologiquement affecté d’être rendu responsable du licenciement d’un autre homme, cela a eu un impact médical.

    En quoi méritais je cette insulte ?!?

    On ne tire pas sur l’ambulance, l’on respecte le Secouriste.

    Lui ai répondu « Non vous ne ferez pas ça car ça n’est pas constructif et que ce n’est pas la 1ere des choses à faire ! La 1ere c’est de SECURISER ces Ridelles ! ».

    J’ai d’ailleurs étudié une solution technique fiable et facile à déployer, personne à la Mairie n’est intéressé par la Sécurité Publique. J’ai peine à le croire.

    Du coup, je m’improvise pour la 1ere fois de ma vie « Lanceur D’alerte » car je ne peux pas « Clôturer mon intervention de Secourisme » car « Danger est toujours existant et qu’alerte n’a pas encore été entendue et comprise par des personnes compétentes ».

    Cela me fait profondément souffrir, dans mon coin tout seul, je lutte pour faire avancer cette juste cause.

    J’ai toujours défendu 2 causes : le Secours aux Personnes et l’Ecologie.

    Aujourd’hui je ne défends plus que 2 causes : L’Ecologie et le Secours au Personnes.

    Vous me suivez?

    Si vous souhaitez réagir à cette histoire, merci de me faire parvenir vos réactions par mail ou autre afin d’être sûr de les recevoir.

    Suis bien seul dans mon coin, suis profondément attristé que constater le si peu de considération des élus de la République au sujet des questions de sécurité publique. `

    Les barrages administratifs pour contacter le Maire, les formulaires de contacts qui ne servent qu’à perdre du temps, dans ce monde ultra communicant sont autant de fossés qui séparent les Citoyens de leurs Elus.

    C’est une hérésie administrativodémocratique.

    Les questions de Sécurité Publique, pour moi c’est sacré. Pourquoi suis je bien le seul sur ce coup là?

    Cette histoire m’attriste, me consterne et me blesse. Mais tel un Pèlerin, sur le chemin de l’Alerte, je persiste et continue à avancer.

    Bien à vous qui me lirez, me regarderez dans l’action aux services des autres.

    Je dédie mon combat à la Cycliste inconnue qui sous mes yeux effrayés a faillit être frappée dans le dos par le malheur.

    Pascal R. – Toulouse Rangueil

    J'aime

    1. Bonjour Pascal

      Comme je suis en retraite et relativement disponible, j’ai pu lire votre message en entier et regarder le début la video.
      Je ne suis pas arrivé à comprendre quelle est la règle de sécurité qui n’est pas bien, (ou pas du tout), respectée (ou celle que, selon vous, il faudrait mettre en place ?)

      S’agit-il de la distance minimum en largeur qu’un automobiliste doit respecter pour dépasser un cycliste ?
      Ce serait utile d’énoncer brièvement au début de votre message quels sont les faits qui vous posent problème, ainsi que ce qui semble nécessaire pour les corriger.
      Faute de cette information, il est difficile d’apprécier la gravité du refus de la mairie dont vous vous plaignez.
      Il me semble que ce qui intéresse les visiteurs de ce site ce sont plutôt les progrès envisageables dans l’application, (ou la formulation), du principe: « Il vaut mieux prévenir que guérir ».

      Merci pour votre message et bon courage !

      J'aime

  2. Bonjour,
    Très sensible depuis quelques années à notre contexte planétaire, j’ai pris l’initiative d’envoyer la lettre aux maires que je trouve bien faite, aux maires de 8 communes du 22 (Plouézec, plourivo, Paimpol, Yvias, Lanleff, Ploubazlanec, Lanloup^, Kerfot); pour info.
    Affaire à suivre….
    Bonne continuation

    Pascal-Yyves BENIS

    Aimé par 1 personne

  3. Bonjour, je viens de visionner SOS Maires, avec pour invité Pablo Servigne. voilà les réflexions que cela m’a inspiré, notamment en réponse à l’une des questions du public:  » – Il y aura-t-il des morts? » :
    Il y aura des morts. Yves Cochet réfléchit sur la façon de « minimiser » le nombre de morts. L’ASPECT POLITIQUE manque chez les collapsologues, or c’est urgent.
    Un exemple parmi d’autres: les terres agraires appartiennent de plus en plus aux multinationales qui les achètent pour une bouchée de pain et les revendent 10, 15, 25 fois plus cher aux multinationales propriétaires de supermarchés, de Zones de start-up, – rendement financier immédiat. Alors, les fermes et les potagers… C’est bon pour ceux qui ont de l’argent pr acheter quelques hectares. Quand les millions d’habitants de locataires, surtout dans les HLM descendront dans les campagnes et voudront s’approprier qques mètres carrés de terre pour semer et cultiver, que va faire l’armée pour protéger les propriétés privées et celles de l’Etat? La répression féroce et impitoyable des Zadistes de ND des Landes en est un exemple édifiant. Sans collectivisation des terres agricoles, la permaculture et la transition sont des foutaises. Sauf pour les riches. Les pauvres vont crever: de pillages d’eau, de magasins (à Paris, Rungis peut satisfaire la ville pour moins d’une semaine), de pharmacies, de logements cossus; il y aura des morts par épidémies d’eau polluée car non-entretenue; de zéro essence pour circuler.
    D’où les « avertis » qui se réfugient dans les montagnes, près de rivières ou de sources d’eau (puits potentiels), dont Servigne fait partie. Je répète, la réflexion politique, décisionnaire, organisationnelle au niveau de l’Etat, fait défaut.D’ailleurs, les collapsologues parlent d’urgence, et paradoxalement, n’interpellent pas les politiques.

    J'aime

    1. Bonjour,
      On a souvent peur du manque de surface, mais il faut plutôt avoir peur du manque de diversité agricole et du développement insensé des grosses monocultures. Autour des grandes villes, dans un rayon de 100 km on est a quelques jours d’autonomie alimentaire.
      C’est pour cela qu’il faut repasser a une petite agriculture locale et variée qui doit absolument être encouragée et soutenue par les mairies, les communauté de communes. etc…
      Un chiffre par exemple : En France, avec seulement la moitié des jardins individuels privés on aurait assez pour nourrir 12 millions de personnes toute l’année. Alors imaginez si nous utilisions des terres agricoles en plus.
      Un des aspects est aussi de redistribuer les subventions de la PAC aux petits qui en ont bien plus besoin.

      J'aime

  4. Voir la vidéo sur YouTube :

    11 technologies alternatives vers la totale autonomie
    Fiche gratuite mise à disposition des internautes
    Organiser des chantiers participatifs dans les communes à destination des habitants

    Démultiplier les SEL :
    Système de d’échanges locaux

    Planter des arbres fruitiers dans les communes et faire des potagers sur les espaces publics

    Mettre en place des poulaillers collectifs

    Développer les monnaies locales

    Et ceci… rapidement…

    J'aime

  5. Bonjour,
    Notre petite commune a été choisie pour l’implantation d’un centre logistique. Notre maire est à 100% pour le projet. Nous avons donc créé un collectif contre cette source de nuisance (pollution, bruit, embouteillages …).
    Bien que non partisan de votre démarche au premier abord, à force d’y penser nous rejoignons vos idées de résilience. Un contre projet d’éco-quartier est en train de naître.
    De quelle façon pouvez-vous nous aider à faire entendre raison à notre maire ?
    Nous lui avons déjà envoyé plusieurs lettres, mais nos relations ne font que se dégrader.
    A bientôt,

    J'aime

  6. A propos des équipements solaires je souhaite vous faire découvrir, si ce n’est déjà fait, deux innovations françaises qui ont le mérite de faire avancer drastiquement cette technologie.

    1) D’abord les panneaux DUALSUN qui pour la même surface de toit traitée génèrent deux énergies thermique et photovoltaïque (eau chaude + électricité). La cerise sur le gâteau c’est que ces panneaux fournissent 10 à 15% d’électricité de plus que ses concurrents par le fait du refroidissement de l’installation photovoltaïque par le circuit caloporteur qui alimente le thermique :
    https://dualsun.com/fr/

    2)un concept de stockage de l’énergie solaire, éolien ou autre, carrément innovant, durable, et abordable VOSS. Il s’agit de volant à inertie en béton qui pourront être enterré à proximité de la source au même titre qu’on le faisait pour nos cuves à mazout. Commercialement ils ne seront accessibles qu’à partir de 2020, mais ils sont tellement prometteurs que ça vaut la peine d’envisager leur implantation dès aujourd’hui.
    Vidéo explicative : https://youtu.be/i6QXWqDczuY
    la société : http://www.energiestro.fr/

    J'aime

  7. Bonjour.
    Convaincre les maires d’orienter leurs concitoyens vers la permaculture, tout à fait d’accord mais uniquement pour les petites structures. Aujourd’hui ils font face à des entrepreneurs agricoles qui exploitent des dizaines voir des centaines d’hectares. Et la carte à sortir pour cette catégorie est l’agroforesterie : http://www.agroforesterie.fr/index.php
    Je n’ai pas parcouru l’ensemble de votre site, mais je ne pense pas que vous ayez abordé ce sujet, du moins cette solution.
    Avec tout mon soutien bon courage.
    Yvan

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.