43 – 2020, 2021 ou 2022?

 Les 3 années qui viennent seront sans doute  celles où nous allons avoir les effets d’un grand réveil.

Un certificateur Norvégien place les pics de pétrole en 2022.
 
 
 
 
 
 
Nous européens sommes totalement dépendants donc vulnérables. Les gouvernements vont devoir communiquer sur les restrictions. Alors à ce moment là, nous aurons des réactions psychologiques en chaîne au niveau des foules. Comme l’annonce d’un deuil d’un mode de vie. Et ceci, sans un seul  plan B, sans système alternatif.
 
 
 
Du manque d’énergie, il y aura donc des puissances gagnantes et d’autres perdantes. Les gagnantes en position d’imposer leur vision du monde aux autres. A t on envie d’avoir le même droit du travail des enfants que certaines de ces puissances par exemple ?
 
 
 
Pour revenir aux réactions des foules qui vont découvrir que leur système de retraite c’est plié, les valeurs de leurs biens remis en question dans un système pétro-economique ébranlé, il deviendra ingérable de contenir les colères. Dans l’entre-soi écologique ou collapsologique nous pensons être des millions. Nous ne sommes que quelques milliers. Et ils sont peu nombreux ceux qui acceptent que leurs habitudes changent pour un autre monde plus juste. La peur de manquer amène au déraisonnable, au manque d’empathie et parfois à la violence.
 
 
 
Mais le plus catastrophique, c’est l’échelle de temps pour rétablir des sols. Parfois plus de 7 ans pour que les terres puissent produire à nouveau des cultures variées. Notre agriculture conventionnelle est « petrojunkie » et nous sommes en retard pour refaire du local.
 
 
 
A SosMaires notre discours perce difficilement le plafond du déni. C’est physiologique, notre cerveau n’aime pas les mauvaises nouvelles. Il n’aime pas non plus l’idée de réfléchir à faire autrement quand il est confortablement installé dans son habitude d’une  pétro-vie facile. Qu’on fasse des guerres aux autres pays pour avoir ce pétrole, dans son confort occidental, ce cerveau s’en fout: les morts, les estropiés, personne n’a envie de les connaître. Ce sont les autres. Or, sans solutions pacificatrices globales, ce mal va nous revenir comme un boomerang, une fois le petro-Occident affaibli.
 
 
Déjà aujourd’hui tout  concourt à cet affaiblissement. L’humain qu’il soit occidental ou oriental, peu importe d’où qu’il vienne, à une soif de domination en créant un Ordre auquel les autres doivent se soumettre. Quand un Ordre en remplace un autre, la liberté n’a pas toujours  gagné de terrain. La paix non plus.
 

Dès que les énergies fossiles commenceront à devenir rares les puissances auront les mêmes réactions que les gens à titre individuel , c
omme lorsqu’au 20 heures on annonce des stations services fermées dans la semaine, les gens pensent à eux et accélèrent les pénuries en remplissant leurs bidons. La pénurie au regard des pics de 2022 s’accélère géo-politiquement et géo-économiquement. Personne ne veut le voir. Le sommet de l’Etat ne peut l’annoncer sans déclencher lui-même une telle panique que ça créerait déjà le chaos.
 
 
 
Alors vous pouvez lire ces deux livres et signer la pétition que nous avons initiée avec Stéphane Linou, afin de mettre rapidement en place le « minimum monimorum »
https://www.change.org/p/responsables-politiques-nationaux-et-locaux-actuels-et-futurs-soutien-d-une-proposition-de-résolution-sur-la-résilience-alimentaire
 
SOS MAIRES

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.