51 – Assurer ses arrières

Comment la Suisse assure ses arrières en cas de crise

Par Samuel Jaberg

Comment ces réserves sont-elles définies?

Savons, vis, lubrifiants, cacao ou même tabac: par le passé, la Suisse constituait des stocks de première nécessité pour toutes sortes de produits. Mais la politique de la Confédération a évolué au fil du temps pour s’adapter aux menaces. La dernière révision de la Loi sur l’approvisionnement économique se concentre désormais sur les aliments de base comme le sucre, l’huile et les céréales, sur les sources d’énergie (essence et mazout) ainsi que sur les médicaments (antibiotiques et vaccins). Toutes ces marchandises doivent permettre de couvrir les besoins normaux en cas de crise durant 3 à 6 mois.

La suite de l’article sur https://www.swissinfo.ch/fre/r%C3%A9serves-obligatoires_comment-la-suisse-assure-ses-arri%C3%A8res-en-cas-de-crise/44907052

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.