Santé

Déposer une alerte santé

Il est impératif que vous, en tant que citoyen, ayez une trace écrite de vos alertes santé (liées aux injections de vaccins COVID) auprès des responsables de la sécurité.

Remplissez le Formulaire cerfa_11527-03 Attestation de témoin , déposez-les et transmettez-les à vos maires, députés, et sénateurs.

Sans réponse au bout de 3 mois exigez d’eux qu’ils alertent la commission nationale Déontologie et Alertes en santé publique et environnement.

La cnDAspe est une institution indépendante œuvrant à renforcer la déontologie et faciliter la remontée des alertes en santé-environnement.

Action en cours

Le groupe Soignants Militants, Libres & Unis propose une démarche complète permettant aux citoyens d’ouvrir le dialogue avec les maires autour des nouveaux risques liés au besoin de boosters vaccinaux réguliers pour que les populations puissent survivre.

Vous trouverez sur cette page toutes les instructions et documents nécessaires pour participer à cette action :

Le travail sur la démarche de cette action est réalisé en collaboration avec l’équipe d’enquêteurs dans le cadre de nos enquêtes et audit citoyen.

Les soignants suspendus prennent la parole

Communiqué de presse, 1 février 2022

Les Collectifs Unis déclarent :

« Des décennies successives de suppressions de lits et de restrictions de moyens dans les structures publiques de santé et de soin. Des salariés qui ne comptent pas les heures supplémentaires et qui n’hésitent pas à renoncer à des congés pour pallier aux manques considérables de personnel mais aussi pour aider, soutenir, prendre soin, secourir. Toujours dans la bienveillance, le dévouement et le respect… parfois même au détriment de leur vie privée. »

« Hier applaudis, aujourd’hui trahis, humiliés, maltraités. L’immense majorité d’entre nous est poussée depuis des mois dans la précarité. Ce sont des arrêts maladies longue durée qui sont supprimés. Des congés payés que l’on refuse de nous payer. Des logements de fonction que l’on veut retirer à des pompiers suspendus. De manière abjecte et inouïe, aucune issue n’est possible, ni juridique, ni financière. Il n’y a plus de justice. Rien n’est cohérent. »

« Les personnels du soin et de la santé sont privés de salaire mais aussi d’avenir. Serons-nous punis indéfiniment ? Le gouvernement va-t-il persister jusqu’à la démission et le changement de métier de tous les suspendus ? Combien de temps les établissements vont-ils pouvoir conserver leurs effectifs réduits actuels ? Et les futurs personnels soignants, quand vont-ils pouvoir reprendre leurs études pour pouvoir un jour prendre la relève ? »

« Cette discrimination persistante est d’autant plus insensée que l’on demande maintenant à des personnels contaminés ou contagieux de venir travailler. Et que l’on sait, de plus, que rien n’arrête le variant Omicron, pas même les vaccinés. »

Un appel à dons sera présenté par les soignants durant la conférence de presse, afin de soutenir les personnels de soin et de santé en situation de grande précarité.

https://www.les-collectifs-unis.info

Découvrir les vidéos de soutien des artistes ?
Ecouter les témoignages des personnels de santé suspendus ?
En savoir plus sur l’Appel à l’aide des Collectifs soignants ?
Comment les soutenir financièrement ?

Elsa Ruillère, Collectifs Unis
collectifsunis.stop0508@gmail.com

Michèle Rivasi, EuroDéputée
https://www.michele-rivasi.eu
michele.rivasi@europarl.europa.eu

Résilience santé : où en est-on ?

Visioconférence avec Clémence Marque, vice-présidente d’Adrastia et docteur en pharmacie, à l’occasion de la dégustation DICRIM à Bollène en mars 2021

Un référent santé à l’échelle locale

Un « référent santé » serait particulièrement utile aux communes, car il pourrait former une « équipe d’urgence » en mettant à contribution des personnes ayant des connaissances médicales. Il peut s’agir d’un pharmacien, médecin, pompier, infirmier, vétérinaire, etc, en activité ou retraité…

Une liste (à télécharger) de médicaments indispensables