Catégories
Alimentation cyberattaques Linou

La sécurité des approvisionnements alimentaires dans le rapport public annuel de la Cour des comptes

Les alertes que nous faisons ici depuis des années et Stéphane Linou depuis 20 ans, semblent avoir un écho, ici dans le Rapport public annuel 2022 de la Cour des Comptes publié aujourd’hui qui a consacré un grand volet sur la sécurité des approvisionnements alimentaires.

Comme nous le disons depuis toujours, les solutions sont dans les territoires. Les administrés doivent être protégés des risques systémiques majeurs dus à la dépendance aux importations :

  • Il n’y aucun stock stratégique
  • Le degré d’autonomie alimentaire des cent premières aires urbaines françaises est en moyenne de 2 %
  • 97 % de la production agricole locale est consommée à l’extérieur de son territoire de production
  • Les magasins alimentaires ont 3 jours de stocks
  • L’approvisionnement, en flux tendu, dépend de systèmes logistiques dépendant du pétrole et du transport routier quotidien, et de systèmes informatiques subissant des cyberattaques

Extraits du rapport Rapport public annuel 2022 de la Cour des Comptes

En dehors du plan de pandémie grippale de 2011, méconnu des acteurs et donc peu utilisé, il n’existe pas en France de stratégie nationale formalisée de sécurisation des approvisionnements alimentaires, ni de service consacré à cette fonction comme cela peut exister dans d’autres pays.

Page 12

Le degré d’autonomie alimentaire des cent premières aires urbaines françaises est en moyenne de 2 %. 97 % de la production agricole locale est consommée à l’extérieur de son territoire de production.

Page 15

Les chiffres cités sont tirés de l’étude du cabinet UTOPIES de 2017 : « Autonomie alimentaire des villes« .

La réalisation d’un travail approfondi pour mieux cerner les vulnérabilités et mieux organiser la sécurité de la chaîne d’approvisionnement alimentaire est indispensable

Page 17

Un des constats auquel l’ensemble des interlocuteurs souscrivent est celui d’une connaissance incomplète des stocks existants. Sont visés surtout les stocks de réserve stratégique destinés à pallier une indisponibilité importante des ressources stockées.

Page 19

En conséquence, la Cour formule les recommandations suivantes :

1. établir d’ici fin 2023 un diagnostic des vulnérabilités de la chaîne des approvisionnements alimentaires pour en tirer les conséquences en termes d’identification des stocks de réserves stratégiques et des entreprises essentielles afin de faciliter l’accès de tous à l’alimentation (MAA, MEFR, SGDSN) ; » (…)

Page 21

Source : https://www.ccomptes.fr/fr/documents/58768

Notre page concernant l’alimentation

Articles liés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.